Marchons vers l’unité

Nous avons tous besoin d’attention, d’écoute, d’amour, de tendresse.
C’est le moteur de notre vie, c’est le moteur de l’être humain, c’est même le moteur de toute la création. En effet le monde animal ne peut, lui aussi, se passer de tendresse. Les documentaires animaliers ou simplement la compagnie de nos amis à poils ou a plumes nous le montre si bien. Le monde végétal communique aussi et prend soin de ses congénères … on le sait également depuis peu.
Et malgré cela nous nous déchirons, invectivons, critiquons ….

Où est notre UNITÉ ?

Elle n’est malheureusement jamais acquise et c’est un travail et une attention de tous les jours de vouloir y souscrire… les raisons ou non raisons de la division planent autour de nous en permanence et il faut de la résistance, de la résilience pour y échapper. L’apôtre Paul dans sa lettre aux Ephésiens nous suppliait déjà, nous chrétiens, de mettre en œuvre dans nos vies cette UNITÉ puisque nous appartenons à la même humanité et plus encore car nous sommes tous enfants de Dieu, frères et sœurs les uns les autres.

“Vous ne formez qu’un seul corps
vous n’avez qu’un seul Esprit … Ayez souci de garder, dans la Paix qui vous lie tous ensemble, l’unité de l’Esprit…
Il n’y a qu’un seul Dieu qui est Père de tous,
agit en tous et demeure en tous. Amen. (Ep 4,1-6)

En ces temps de crises pandémique, économique et sociale .. où nos divergences sont exacerbées par les difficultés, ayons à l’esprit que nous ne sommes qu’une grande famille qui doit vivre ensemble sous peine de se perdre. Mettons en œuvre un peu plus d’attention, de compréhension, de solidarité, afin de “porter haut” le commandement, la prière, la supplication de Dieu à ses enfants: “Tu aimeras ton prochain comme toi-même” (St Matthieu 22,39)

En union de cœur et de prières. Dame Colette +

Ce contenu a été publié dans Textes publiés, Vie de la chapelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.