La chapelle St Michel vous informe

La Chapelle St Michel et ses religieux vous accueillent et vous invitent à les retrouver en suivant les liens:

« Horaires des célébrations » « Présentation de l’Eglise Gallicane »,

« Présentation de la chapelle St Michel Montbrison (Loire) »

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Soutien et Solidarité

la chapelle St Michel Archange et ses religieux sont proches de toutes les douleurs .

Publié dans Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

20 ans !

20 ans que je suis Diacre, 18 ans que Robert est prêtre de l’Eglise Gallicane, 20 ans que notre chapelle est ouverte à toutes et tous. En classant quelques archives, nous avons célébré 34 mariages, 14 baptêmes, 2 confirmations au sein de notre chapelle.

La chapelle s’est aussi ouverte pour 80 partages bibliques et a communiqué au travers 68 bulletins « Le quatre temps ».

Nous avons participé aussi à plus de 35 célébrations oecuméniques avec les communautés chrétiennes montbrisonnaises. Nous sommes intervenus sur certains journaux et radios du département à leur sollicitation pour présenter notre Eglise et notre chapelle….

… mais sans vous tout cela n’aurait pas été possible.. et nous vous remercions de votre confiance, de votre présence et de votre soutien. Maintenant quelques jours de vacances et nous recommencerons en septembre a vivre communiquer et célébrer de ce qui nous anime.. la présence de Dieu en chacun de nous.

– retrouvez nous sur le site : gallican-montbrison.fr

– abonnez vous au bulletin de la chapelle (gratuit par mail) pour ne rater aucun évènement : gallican-montbrison.fr/wp/?p=8032

– nous contacter: chapelle@gallican-montbrison.frpour découvrir une Eglise à votre écoute et à votre service.Dame Colette +

Publié dans Textes publiés, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Les faux Prophètes !

7e Dimanche après Pentecôte
Un bon arbre produit de bons fruits

Epître de St Paul aux Romains 6,19-23

J’emploie cette façon humaine de parler à cause de votre faiblesse naturelle. Auparavant, vous vous étiez mis tout entiers comme esclaves au service de l’impureté et du mal qui produisent la révolte contre Dieu ; de même, maintenant, mettez-vous tout entiers comme esclaves au service de ce qui est juste pour mener une vie sainte.

Quand vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres par rapport à ce qui est juste. Qu’avez-vous gagné à commettre alors des actes dont vous avez honte maintenant ? Ces actes mènent à la mort ! Mais maintenant vous avez été libérés du péché et vous êtes au service de Dieu ; vous y gagnez d’être dirigés dans une vie sainte et de recevoir, à la fin, la vie éternelle. Car le salaire que paie le péché, c’est la mort ; mais le don que Dieu accorde gratuitement, c’est la vie éternelle dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur.

Evangile selon St Mathieu 7,15-21

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups féroces. Vous les reconnaîtrez à leur conduite. On ne cueille pas des raisins sur des buissons d’épines, ni des figues sur des chardons. Un bon arbre produit de bons fruits et un arbre malade de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas produire de mauvais fruits ni un arbre malade de bons fruits. Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits est coupé, puis jeté au feu. Ainsi donc, vous reconnaîtrez les faux prophètes à leur conduite. »
Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : «Seigneur, Seigneur», qui entreront dans le Royaume des cieux, mais seulement ceux qui font la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

Publié dans Homélies, Vie de la chapelle | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Aimez-vous comme des frères

5e dimanche après Pentecôte

Epître : 1 St Pierre 3, 8-15

Enfin, ayez tous les mêmes dispositions et les mêmes sentiments ; aimez-vous comme des frères, soyez bienveillants et humbles les uns à l’égard des autres. Ne rendez pas le mal pour le mal, ou l’insulte pour l’insulte. Au contraire, répondez par une bénédiction, car c’est une bénédiction que Dieu a promis de vous accorder quand il vous a appelés. En effet, voici ce qui est écrit :

« Celui qui veut jouir d’une vie agréable et connaître des jours heureux
doit se garder de médire et de mentir. Il doit se détourner du mal, pratiquer le bien et rechercher la paix avec persévérance. Car le Seigneur a les yeux fixés sur les fidèles, prêt à écouter leurs prières; mais le Seigneur s’oppose à ceux qui font le mal v . »

Qui vous fera du mal si vous êtes zélés pour pratiquer le bien ? Même si vous avez à souffrir parce que vous faites ce qui est juste, vous êtes heureux. N’ayez aucune crainte des autres et ne vous laissez pas troubler. Mais honorez dans vos coeurs le Christ, comme votre Seigneur. Soyez toujours prêts à vous défendre face à tous ceux qui vous demandent de justifier l’espérance qui est en vous.

Evangile: : St Matthieu  5, 20-24

Je vous l’affirme : si vous n’êtes pas plus fidèles à la volonté de Dieu que les maîtres de la loi et les Pharisiens, vous ne pourrez pas entrer dans le Royaume des cieux. »

« Vous avez entendu qu’il a été dit à nos ancêtres : «Tu ne commettras pas de meurtre; tout homme qui en tue un autre mérite de comparaître devant le juge.» Eh bien, moi je vous déclare : tout homme qui se met en colère contre son frère mérite de comparaître devant le juge ; celui qui dit à son frère : «Imbécile !» mérite d’être jugé par le Conseil supérieur ; celui qui lui dit : «Idiot !» mérite d’être jeté dans le feu de l’enfer. Si donc tu viens à l’autel présenter ton offrande à Dieu et que là tu te souviennes que ton frère a une raison de t’en vouloir, laisse là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord faire la paix avec ton frère ; puis reviens et présente ton offrande à Dieu.

Publié dans Homélies, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Bulletin « le Quatre temps » N°68

Publié dans Bulletin : Le Quatre Temps, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Baptême de Mélio (07 2022)

Un beau petit bonhomme aux bouclettes blondes a rejoint la famille chrétienne ce Dimanche 3 Juillet.

C’est avec une grande joie que Père Robert a célébré le baptême à domicile… puisque la famille habite un peu loin de Montbrison.

L’Eglise s’adapte et nous les avons rejoints chez eux pour ce beau moment intime et convivial.

Publié dans Sacrements, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Mariage Angélique et Jonathan (06 2022)

Angélique et Jonathan, 16 ans de vie commune et 3 enfants .. ils se sont dits OUI ce week-end devant Dieu. Nous avons reçu leur consentement dans un magnifique cadre champêtre et sous quelques gouttes d’eau … heureusement pas trop .. juste ce qu’il faut pour se rappeler que « mariage pluvieux, mariage heureux! ».. Félicitations et beaucoup de bonheur à cette belle famille.

Publié dans Sacrements, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Dieu nous cherche …

Homélie du 3ème dimanche après Pentecôte

Lecture de la première lettre de St Pierre 5,6-11

Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu, pour qu’il vous élève en temps voulu. Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous. Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances. Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.

À lui la souveraineté pour les siècles. Amen.

Evangile selon St Luc 15,1-10

Les collecteurs d’impôts et autres pécheurs notoires se pressaient tous autour de Jésus, avides d’écouter ses paroles. Les pharisiens et les spécialistes de la Loi s’en indignaient et disaient : Cet individu fréquente des pécheurs notoires et s’attable avec eux !

Alors Jésus leur répondit par cette parabole : Si l’un de vous possède cent brebis, et que l’une d’elles vienne à se perdre, n’abandonnera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres au pâturage pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu’à ce qu’il l’ait trouvée ?

Et quand il l’a retrouvée, avec quelle joie il la charge sur ses épaules pour la ramener ! Aussitôt rentré chez lui, il appelle ses amis et ses voisins et leur dit : « Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue. »

Je vous assure qu’il en est de même au ciel : il y aura plus de joie pour un seul pécheur qui change profondément, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de changer.

Ou bien, supposez qu’une femme ait dix pièces d’argent et qu’elle en perde une, ne s’empressera-t-elle pas d’allumer une lampe, de balayer sa maison et de chercher soigneusement dans tous les recoins jusqu’à ce qu’elle ait retrouvé sa pièce ? Et quand elle l’a trouvée, elle rassemble ses amies et ses voisines et leur dit : « Réjouissez-vous avec moi, j’ai retrouvé la pièce que j’avais perdue. »

De même, je vous le déclare, il y a de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui change.

Publié dans Homélies, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

La « Nuit des Veilleurs » à Montbrison

Mercredi soir 22 Juin 22 à 18h30 en l’église de Savigneux, nous avons participé à la célébration « la nuit des veilleurs ». Manifestation annuelle organisée par l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture partout dans le monde. Les scouts et les aumôneries des jeunes de Montbrison étaient aussi présentes ainsi que le groupe de musique et chant de Danièle.

Après la lecture des témoignages sur des personnes incarcérées, maltraitées, torturées … du fait de leur engagement politique dénonçant les dérives des droits de l’homme dans leur pays, nous avons prié pour elles et pour plus de justice dans le monde.

l’ACAT nous a fait part ensuite de la libération de plusieurs personnes emprisonnées injustement depuis plusieurs années. La pression mise par de multiples associations sur des gouvernements où la détention arbitraire se pratique encore, permet parfois d’obtenir gain de cause. L’ACAT fait partie de ces associations.

La célébration a continué avec des chants et la lecture de l’Evangile de St Jean 14,1-7 « Je suis le chemin, la vérité et la vie ». A la demande de l’ACAT Père Robert en a fait le commentaire. Nous remercions l’ACAT de cette confiance en notre chapelle pour assurer ce moment ensemble. Depuis plusieurs années nous les soutenons dans leur action. La prière commune du « Notre Père » a clos ce moment de prières et de recueillement pour toutes les souffrances dans le monde.

La période de Covid étant terminée, l’ACAT a invité l’assemblée au traditionnel verre de l’amitié et les discussions se sont poursuivies dans la joie de se retrouver.

Introduction

Après avoir entendu les témoignages et les appels pour les victimes de la torture partout dans le monde ; la nuit des veilleurs nous invite à porter nos méditations et nos prières à travers la lecture de l’Évangile de Jean chapitre 14 verset 1 à 7. De tous les horizons de la chrétienté nous puisons toutes et tous au coeur du Nouveau Testament, la force de notre foi.

Commentaire Évangile St Jean chapitre 14 verset 1 à 7 – Père Robert

Je suis le chemin, la vérité et la vie, par ces paroles prononcées au soir du jeudi saint, Jésus nous livre son testament spirituel dans l’Évangile de Jean. L’expression « Je suis » reprend les mots du Très Haut lorsqu’il s’adresse à Moïse, ainsi Jésus s’inscrit dans l’accomplissement des anciennes écritures et il dit à ces disciples : « Je suis » celui qui doit venir, ayez confiance. Bien sûr il était difficile de comprendre cela il y a 2000 ans, comme aujourd’hui encore.

« Je suis le chemin, la vérité et la vie », qu’est-ce que cela peut bien signifier. Déjà les Pères du désert se posaient la même question, il y a fort longtemps.

Le christ est « le chemin » dans le sens de la transformation et d’un déplacement intérieur. Je suis le chemin, est une invitation céleste à bouger, à avancer, à cesser de tourner en rond, prisonnier des émotions et des pensées qui nous rongent et nous agitent. Je suis le chemin, c’est la demande du Christ à faire un pas au-delà, qui nous invite à la participation à ce qui est plus grand que nous et qui nous accomplit en Christ.

« Je suis la vérité ». En parcourant ce chemin, nous sommes conduits à découvrir l’essentiel de ce que doit être notre existence, le cœur de ce qui doit devenir le but ultime de chaque jour et de chaque instant. La vérité c’est l’unité totale et parfaite qui nous réconcilie avec le principe créateur. La vérité sur le plan spirituel ne relève pas de ce que nous devons faire mais de ce que nous devons ETRE. Parcourir le chemin nous conduit à Etre en vérité.

« Je suis la vie ». Par sa passion, sa mort et sa résurrection, le Christ nous donne de participer à sa vie divine, lui qui a bien voulu se revêtir de notre humanité. La vie, ce n’est plus là nôtre en individualité, mais c’est la vie de toutes et tous assemblés en Lui. Maurice Zundel disait : « Le vrai problème n’est pas de savoir si nous vivrons après la mort, mais si nous serons vivants avant la mort » car la vie éternelle n’est pas uniquement un état à atteindre dans l’au-delà. La vie éternelle peut se goûter dès ici et maintenant, dans le cheminement de nos vies tournées vers Dieu, même si ce n’est pas en totale plénitude.

« Je suis le chemin, la vérité et la vie », c’est le mode opératoire de la Bonne Nouvelle annoncée par Jésus. Il dit « Le Royaume de Dieu est proche, il est même déjà là » Oui pour chacune et chacun de nous il y a un chemin, il y a une vérité et il y a une vie qui sont là à portée de main. Le chemin, la vérité et la vie, représentent un parcours de liberté que chacun peut emprunter selon ses aspirations. Cet enseignement résume en quelques mots l’exigence à laquelle les chrétiens sont appelés.

Dans cette nuit des veilleurs, l’ACAT nous invite à l’action auprès de celles et ceux privés de justice et de droit, elle nous invite aussi à méditer à partir de cet Évangile pour discerner la vérité et trouver le chemin. Ensemble portons la flamme de l’espérance en soutenant les victimes de la torture, c’est notre devoir et c’est aussi un chemin.

Amen

Publié dans Oecuménisme, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

L’Eternel

En ces temps tourmentés de pandémie qui semblent ne plus finir … de guerre qu’on pensait ne pas revoir aux portes de l’Europe, de troubles écologiques, sociétaux, politiques … il nous semble important de garder de la stabilité en nos cœurs et en nos vies … aussi parlons aujourd’hui de ce qui est immuable et qui nous construit … la présence de Dieu à nos côtés
« Voici, Je suis avec toi,
Je te garderai partout où tu iras » Genèse 28:15

Phrase porteuse de sens et « O » combien réconfortante … « Oui » Dieu est présent avec chacun de nous à tous les instants de notre vie, dans la joie, dans les peines, dans les soucis quotidiens … Dieu nous comprend, son Fils a vécu notre vie, à porté nos douleurs.

« Osons nous confier à Dieu dans la simplicité et la confiance »

Si nous acceptons de lui ouvrir notre cœur dans la prière ou le silence, de nous mettre au service de ses œuvres. Si nous répondons « oui » à son « suis-moi », alors la voie est libre pour que passe en nous cette vie divine présente à nos côtés. Nous pourrons alors nous recentrer sur ce qui est important, notre relation à Dieu et aux autres.

« La vraie richesse d’un homme
en ce monde se mesure au bien qu’il a fait autour de lui »
Mahomet

Notre fardeau terrestre ne nous sera pas enlevé pour autant, mais il y a, en ceux qui croient, un élan et une force supplémentaire qui les aident à avancer et à traverser les difficultés de la vie.

Cette vie divine qui infuse en nos cœurs nous nourrit afin de nous rendre plus humain …. alors la terre sera plus humaine !

Qu’as tu fait de ton frère? nous questionne l’Evangile. Notre regard sur lui peut changer et alors nous le découvrirons précieux à nos yeux comme chacun est unique aux yeux de Dieu… de cet amour qui rend le monde meilleur et dont nous pouvons, nous devons, témoigner … il y a urgence … pour que notre monde se porte mieux !

Dame Colette +

Publié dans Textes publiés | Laisser un commentaire