La chapelle St Michel vous informe

La Chapelle St Michel et ses religieux vous accueillent et vous invitent à les retrouver en suivant les liens:

« Horaires des célébrations » « Présentation de l’Eglise Gallicane »,

« Présentation de la chapelle St Michel Montbrison (Loire) »

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Baptême de Mélio (07 2022)

Un beau petit bonhomme aux bouclettes blondes a rejoint la famille chrétienne ce Dimanche 3 Juillet.

C’est avec une grande joie que Père Robert a célébré le baptême à domicile… puisque la famille habite un peu loin de Montbrison.

L’Eglise s’adapte et nous les avons rejoints chez eux pour ce beau moment intime et convivial.

Publié dans Sacrements, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Soutien et Solidarité

la chapelle St Michel Archange et ses religieux sont proches de toutes les douleurs .

Publié dans Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Mariage Angélique et Jonathan (06 2022)

Angélique et Jonathan, 16 ans de vie commune et 3 enfants .. ils se sont dits OUI ce week-end devant Dieu. Nous avons reçu leur consentement dans un magnifique cadre champêtre et sous quelques gouttes d’eau … heureusement pas trop .. juste ce qu’il faut pour se rappeler que « mariage pluvieux, mariage heureux! ».. Félicitations et beaucoup de bonheur à cette belle famille.

Publié dans Sacrements, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Dieu nous cherche …

Homélie du 3ème dimanche après Pentecôte

Lecture de la première lettre de St Pierre 5,6-11

Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu, pour qu’il vous élève en temps voulu. Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous. Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances. Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.

À lui la souveraineté pour les siècles. Amen.

Evangile selon St Luc 15,1-10

Les collecteurs d’impôts et autres pécheurs notoires se pressaient tous autour de Jésus, avides d’écouter ses paroles. Les pharisiens et les spécialistes de la Loi s’en indignaient et disaient : Cet individu fréquente des pécheurs notoires et s’attable avec eux !

Alors Jésus leur répondit par cette parabole : Si l’un de vous possède cent brebis, et que l’une d’elles vienne à se perdre, n’abandonnera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres au pâturage pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu’à ce qu’il l’ait trouvée ?

Et quand il l’a retrouvée, avec quelle joie il la charge sur ses épaules pour la ramener ! Aussitôt rentré chez lui, il appelle ses amis et ses voisins et leur dit : « Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue. »

Je vous assure qu’il en est de même au ciel : il y aura plus de joie pour un seul pécheur qui change profondément, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de changer.

Ou bien, supposez qu’une femme ait dix pièces d’argent et qu’elle en perde une, ne s’empressera-t-elle pas d’allumer une lampe, de balayer sa maison et de chercher soigneusement dans tous les recoins jusqu’à ce qu’elle ait retrouvé sa pièce ? Et quand elle l’a trouvée, elle rassemble ses amies et ses voisines et leur dit : « Réjouissez-vous avec moi, j’ai retrouvé la pièce que j’avais perdue. »

De même, je vous le déclare, il y a de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui change.

Publié dans Homélies, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

La « Nuit des Veilleurs » à Montbrison

Mercredi soir 22 Juin 22 à 18h30 en l’église de Savigneux, nous avons participé à la célébration « la nuit des veilleurs ». Manifestation annuelle organisée par l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture partout dans le monde. Les scouts et les aumôneries des jeunes de Montbrison étaient aussi présentes ainsi que le groupe de musique et chant de Danièle.

Après la lecture des témoignages sur des personnes incarcérées, maltraitées, torturées … du fait de leur engagement politique dénonçant les dérives des droits de l’homme dans leur pays, nous avons prié pour elles et pour plus de justice dans le monde.

l’ACAT nous a fait part ensuite de la libération de plusieurs personnes emprisonnées injustement depuis plusieurs années. La pression mise par de multiples associations sur des gouvernements où la détention arbitraire se pratique encore, permet parfois d’obtenir gain de cause. L’ACAT fait partie de ces associations.

La célébration a continué avec des chants et la lecture de l’Evangile de St Jean 14,1-7 « Je suis le chemin, la vérité et la vie ». A la demande de l’ACAT Père Robert en a fait le commentaire. Nous remercions l’ACAT de cette confiance en notre chapelle pour assurer ce moment ensemble. Depuis plusieurs années nous les soutenons dans leur action. La prière commune du « Notre Père » a clos ce moment de prières et de recueillement pour toutes les souffrances dans le monde.

La période de Covid étant terminée, l’ACAT a invité l’assemblée au traditionnel verre de l’amitié et les discussions se sont poursuivies dans la joie de se retrouver.

Introduction

Après avoir entendu les témoignages et les appels pour les victimes de la torture partout dans le monde ; la nuit des veilleurs nous invite à porter nos méditations et nos prières à travers la lecture de l’Évangile de Jean chapitre 14 verset 1 à 7. De tous les horizons de la chrétienté nous puisons toutes et tous au coeur du Nouveau Testament, la force de notre foi.

Commentaire Évangile St Jean chapitre 14 verset 1 à 7 – Père Robert

Je suis le chemin, la vérité et la vie, par ces paroles prononcées au soir du jeudi saint, Jésus nous livre son testament spirituel dans l’Évangile de Jean. L’expression « Je suis » reprend les mots du Très Haut lorsqu’il s’adresse à Moïse, ainsi Jésus s’inscrit dans l’accomplissement des anciennes écritures et il dit à ces disciples : « Je suis » celui qui doit venir, ayez confiance. Bien sûr il était difficile de comprendre cela il y a 2000 ans, comme aujourd’hui encore.

« Je suis le chemin, la vérité et la vie », qu’est-ce que cela peut bien signifier. Déjà les Pères du désert se posaient la même question, il y a fort longtemps.

Le christ est « le chemin » dans le sens de la transformation et d’un déplacement intérieur. Je suis le chemin, est une invitation céleste à bouger, à avancer, à cesser de tourner en rond, prisonnier des émotions et des pensées qui nous rongent et nous agitent. Je suis le chemin, c’est la demande du Christ à faire un pas au-delà, qui nous invite à la participation à ce qui est plus grand que nous et qui nous accomplit en Christ.

« Je suis la vérité ». En parcourant ce chemin, nous sommes conduits à découvrir l’essentiel de ce que doit être notre existence, le cœur de ce qui doit devenir le but ultime de chaque jour et de chaque instant. La vérité c’est l’unité totale et parfaite qui nous réconcilie avec le principe créateur. La vérité sur le plan spirituel ne relève pas de ce que nous devons faire mais de ce que nous devons ETRE. Parcourir le chemin nous conduit à Etre en vérité.

« Je suis la vie ». Par sa passion, sa mort et sa résurrection, le Christ nous donne de participer à sa vie divine, lui qui a bien voulu se revêtir de notre humanité. La vie, ce n’est plus là nôtre en individualité, mais c’est la vie de toutes et tous assemblés en Lui. Maurice Zundel disait : « Le vrai problème n’est pas de savoir si nous vivrons après la mort, mais si nous serons vivants avant la mort » car la vie éternelle n’est pas uniquement un état à atteindre dans l’au-delà. La vie éternelle peut se goûter dès ici et maintenant, dans le cheminement de nos vies tournées vers Dieu, même si ce n’est pas en totale plénitude.

« Je suis le chemin, la vérité et la vie », c’est le mode opératoire de la Bonne Nouvelle annoncée par Jésus. Il dit « Le Royaume de Dieu est proche, il est même déjà là » Oui pour chacune et chacun de nous il y a un chemin, il y a une vérité et il y a une vie qui sont là à portée de main. Le chemin, la vérité et la vie, représentent un parcours de liberté que chacun peut emprunter selon ses aspirations. Cet enseignement résume en quelques mots l’exigence à laquelle les chrétiens sont appelés.

Dans cette nuit des veilleurs, l’ACAT nous invite à l’action auprès de celles et ceux privés de justice et de droit, elle nous invite aussi à méditer à partir de cet Évangile pour discerner la vérité et trouver le chemin. Ensemble portons la flamme de l’espérance en soutenant les victimes de la torture, c’est notre devoir et c’est aussi un chemin.

Amen

Publié dans Oecuménisme, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Chapelle St Michel et ACAT – Oecuménisme

Moment de partage, de témoignages et de prière oecuménique proposé par l’ACAT (Action des Chrétiens pour l’abolition de la Torture)

le mercredi 22 juin à 18h30 en l’Eglise de Savigneux

C’est avec joie que nous participerons et assurerons, à la demande de l’ACAT, le commentaire de l’Evangile de cette célébration

« Je suis le Chemin, la Vérité, la vie » – St Jean 14, 6


Nous serions heureux de votre présence


Père Robert

Publié dans Oecuménisme, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Partage Biblique Oecuménique n°80

Publié dans Partages bibliques, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Pentecôte 2022

Ecouter homélie Pentecôte 2022

Epître : Actes des Apôtres 2,1-11

Quand le jour de la Pentecôte arriva, les croyants étaient réunis tous ensemble au même endroit. Tout à coup, un bruit vint du ciel, comme si un vent violent se mettait à souffler, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.  Ils virent alors apparaître des langues pareilles à des flammes de feu ; elles se séparèrent et elles se posèrent une à une sur chacun d’eux.  Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon ce que l’Esprit leur donnait d’exprimer.

A Jérusalem vivaient des Juifs pieux, venus de tous les pays du monde. Quand ce bruit se fit entendre, ils s’assemblèrent en foule. Ils étaient tous profondément surpris, car chacun d’eux entendait les croyants parler dans sa propre langue. Ils étaient remplis d’étonnement et d’admiration, et disaient : « Ces gens qui parlent, ne sont-ils pas tous Galiléens? 8 Comment se fait-il alors que chacun de nous les entende parler dans sa langue maternelle ? Parmi nous, il y en a qui viennent du pays des Parthes, de Médie et d’Élam. Il y a des habitants de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et de la province d’Asie, de Phrygie et de Pamphylie, d’Égypte et de la région de Cyrène, en Libye ; il y en a qui sont venus de Rome, de Crète et d’Arabie ; certains sont nés Juifs, et d’autres se sont convertis à la religion juive. Et pourtant nous les entendons parler dans nos diverses langues des grandes oeuvres de Dieu ! »

Evangile : St Jean 14, 23-31

Jésus lui répondit : « Celui qui m’aime obéira à ce que je dis. Mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, mon Père et moi, et nous habiterons chez lui. Celui qui ne m’aime pas n’obéit pas à mes paroles. Ce que vous m’entendez dire ne vient pas de moi, mais de mon Père qui m’a envoyé. Je vous ai dit cela pendant que je suis encore avec vous. Celui qui doit vous venir en aide, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

« C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne. Je ne vous la donne pas à la manière du monde. Ne soyez pas inquiets, ne soyez pas effrayés. Vous m’avez entendu dire : «Je m’en vais, mais je reviendrai auprès de vous». Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de savoir que je vais auprès du Père, parce que le Père est plus grand que moi. Je vous l’ai dit maintenant, avant que ces choses arrivent, afin que lorsqu’elles arriveront vous croyiez. Je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le dominateur de ce monde vient. Il n’a aucun pouvoir sur moi, mais il faut que le monde sache que j’aime le Père et que j’agis selon l’ordre que le Père m’a donné. »

Publié dans Homélies, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Ascension 2022

Homélie Ascension 2022

Epître : Actes des Apôtres 1, 1-11

Dans mon premier livre, j’ai raconté tout ce que Jésus a fait et enseigné dès le début jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel. Avant d’y monter, il donna ses instructions, par la puissance du Saint-Esprit, à ceux qu’il avait choisis comme apôtres. En effet, après sa mort, c’est à eux qu’il se montra en leur prouvant de bien des manières qu’il était vivant : pendant quarante jours, il leur apparut et leur parla du Royaume de Dieu. Un jour qu’il prenait un repas avec eux, il leur donna cet ordre : « Ne vous éloignez pas de Jérusalem, mais attendez ce que le Père a promis, le don que je vous ai annoncé. Car Jean a baptisé avec de l’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés avec le Saint-Esprit . » Ceux qui étaient réunis auprès de Jésus lui demandèrent alors : « Seigneur, est-ce en ce temps-ci que tu rétabliras le royaume d’Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de savoir quand viendront les temps et les moments, car le Père les a fixés de sa seule autorité . Mais vous recevrez une force quand le Saint-Esprit descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout du monde . » Après ces mots, Jésus s’éleva vers le ciel pendant que tous le regardaient ; puis un nuage le cacha à leurs yeux. Ils avaient encore les regards fixés vers le ciel où Jésus s’élevait, quand deux hommes habillés en blanc se trouvèrent tout à coup près d’eux et leur dirent : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? Ce Jésus, qui vous a été enlevé pour aller au ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu y partir. »

Evangile selon Saint Marc 16, 14-20

Enfin, Jésus se montra aux onze disciples pendant qu’ils mangeaient ; il leur reprocha de manquer de foi et de s’être obstinés à ne pas croire ceux qui l’avaient vu vivant. Puis il leur dit : « Allez dans le monde entier annoncer la Bonne Nouvelle à tous les êtres humains. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; mais celui qui ne croira pas sera condamné. Et voici à quels signes on pourra reconnaître ceux qui auront cru : ils chasseront des esprits mauvais en mon nom ; ils parleront des langues nouvelles ; s’ils prennent des serpents dans leurs mains ou boivent du poison, il ne leur arrivera aucun mal ; ils poseront les mains sur les malades et ceux-ci seront guéris. » Après leur avoir ainsi parlé, le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Les disciples partirent pour annoncer partout la Bonne Nouvelle. Le Seigneur les aidait dans ce travail et confirmait la vérité de leur prédication par les signes miraculeux qui l’accompagnaient.

Publié dans Homélies, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Partage Biblique Oecuménique N°79

Publié dans Partages bibliques, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire