La chapelle St Michel vous informe

La chapelle St Michel et ses religieux vous accueillent et vous invitent à les retrouver en suivant les liens: 

« Horaires des célébrations«  « Présentation de l’Eglise Gallicane » ,

 « Présentation de la chapelle St Michel à Montbrison (Loire) »  

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Partage Biblique Oecuménique N°53

Publié dans Partages bibliques, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Crèche provençale 2018 à la chapelle

Notre Seigneur Jésus-Christ et toute l’humanité pour l’accueillir !

 

Publié dans Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

« Es-tu celui qui doit venir? »

Homélie du 2e Dimanche de l’Avent 2018:

Epître: Paul aux Romains 15,4-13

Tout ce que nous trouvons dans l’Écriture a été écrit dans le passé pour nous instruire, afin que, grâce à la patience et au réconfort qu’elle nous apporte, nous possédions l’espérance.

Que Dieu, la source de la patience et du réconfort, vous rende capables de vivre en bon accord les uns avec les autres en suivant l’exemple de Jésus-Christ. Alors, tous ensemble et d’une seule voix, vous louerez Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ.Ainsi, accueillez-vous les uns les autres, comme le Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu. En effet, je vous l’affirme, le Christ est devenu le serviteur des Juifs pour accomplir les promesses que Dieu a faites à leurs ancêtres et montrer ainsi que Dieu est fidèle. Il est venu aussi afin que les non-Juifs louent Dieu pour sa bonté, comme le déclare l’Écriture :« C’est pourquoi je te louerai parmi les nations, et je chanterai en ton honneur. »Elle déclare aussi « Nations, réjouissez-vous avec le peuple du Seigneur ! »Et encore :« Glorifiez le Seigneur, vous toutes les nations, chantez ses louanges, vous tous les peuples ! ». Ésaïe dit aussi :

« Le descendant de Jessé viendra,
il se lèvera pour gouverner les nations,
et elles mettront leur espoir en lui. »

Que Dieu, la source de l’espérance, vous remplisse d’une joie et d’une paix parfaites par votre foi en lui, afin que vous soyez riches d’espérance par la puissance du Saint-Esprit.

Evangile: St Matthieu 11,2-10

Jean-Baptiste, dans sa prison, entendit parler des oeuvres du Christ. Alors il envoya quelques-uns de ses disciples demander à Jésus : « Es-tu le Messie qui doit venir ou devons-nous attendre quelqu’un d’autre ? » Jésus leur répondit : « Allez raconter à Jean ce que vous entendez et voyez : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts reviennent à la vie et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui qui n’abandonnera pas la foi en moi ! »

Quand les disciples de Jean partirent, Jésus se mit à parler de Jean à la foule en disant : « Qu’êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent ? Non ? Alors qu’êtes-vous allés voir ? un homme vêtu d’habits magnifiques ? Mais ceux qui portent des habits magnifiques se trouvent dans les palais des rois. Qu’êtes-vous donc allés voir ? un prophète ? Oui, vous dis-je, et même bien plus qu’un prophète. Car Jean est celui dont l’Écriture déclare : «Je vais envoyer mon messager devant toi, dit Dieu, pour t’ouvrir le chemin.»

 

Publié dans Homélies | Laisser un commentaire

Dernier Dimanche de l’année liturgique

Ecouter l’homélie du 24e Dimanche après Pentecôte :

Epître: Paul aux Colossiens 1,9-14

C’est pourquoi nous ne cessons pas de prier pour vous, depuis le jour où nous avons entendu parler de vous. Nous demandons à Dieu de vous faire connaître pleinement sa volonté, grâce à toute la sagesse et l’intelligence que donne son Esprit. Ainsi, vous pourrez vous conduire d’une façon digne du Seigneur, en faisant toujours ce qui lui plaît. Vous produirez toutes sortes d’actions bonnes et progresserez dans la connaissance de Dieu. Nous lui demandons de vous fortifier à tous égards par sa puissance glorieuse, afin que vous puissiez tout supporter avec patience. Remerciez avec joie Dieu le Père : il vous a rendus capables d’avoir part aux biens qu’il réserve dans le royaume de lumière à ceux qui lui appartiennent. Il nous a en effet arrachés à la puissance de la nuit et nous a fait passer dans le royaume de son Fils bien-aimé. C’est par lui qu’il nous a délivrés du mal et que nos péchés sont pardonnés.

Evangile: Mathieu 24, 15-35

« Vous verrez celui qu’on appelle «l’Horreur abominable», dont le prophète Daniel a parlé; il sera placé dans le lieu saint. — Que celui qui lit comprenne bien cela ! — Alors, ceux qui seront en Judée devront s’enfuir vers les montagnes ; celui qui sera sur la terrasse de sa maison ne devra pas descendre pour prendre ses affaires à l’intérieur; et celui qui sera dans les champs ne devra pas retourner chez lui pour emporter son manteau. Quel malheur ce sera, en ces jours-là, pour les femmes enceintes et pour celles qui allaiteront ! Priez Dieu pour que vous n’ayez pas à fuir pendant la mauvaise saison ou un jour de sabbat ! Car, en ce temps-là, la détresse sera plus terrible que toutes celles qu’on a connues depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et il n’y en aura plus jamais de pareille. Si Dieu n’avait pas décidé d’abréger cette période, personne ne pourrait survivre. Mais il l’a abrégée à cause de ceux qu’il a choisis. Si quelqu’un vous dit alors : «Regardez, le Messie est ici !» ou bien : «Il est là !», ne le croyez pas. Car de faux messies et de faux prophètes apparaîtront ; ils accompliront de grands miracles et des prodiges pour tromper, si possible, même ceux que Dieu a choisis. Écoutez ! Je vous ai avertis à l’avance.« Si donc on vous dit : «Regardez, il est dans le désert !», n’y allez pas. Ou si l’on vous dit : «Regardez, il se cache ici !», ne le croyez pas.

Comme l’éclair brille à travers le ciel de l’est à l’ouest, ainsi viendra le Fils de l’homme. Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours. »« Aussitôt après la détresse de ces jours-là, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa clarté, les étoiles tomberont du ciel et les puissances des cieux seront ébranlées.

Alors, le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel ; alors, tous les peuples de la terre se lamenteront, ils verront le Fils de l’homme arriver sur les nuages du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire. La grande trompette sonnera et il enverra ses anges aux quatre coins de la terre : ils rassembleront ceux qu’il a choisis, d’un bout du monde à l’autre.
« Comprenez l’enseignement que donne le figuier : dès que la sève circule dans ses branches et que ses feuilles poussent, vous savez que la bonne saison est proche. De même, quand vous verrez tout cela, sachez que l’événement est proche, qu’il va se produire.

Je vous le déclare, c’est la vérité : les gens d’aujourd’hui n’auront pas tous disparu avant que tout cela arrive. Le ciel et la terre disparaîtront, tandis que mes paroles ne disparaîtront jamais. »

Publié dans Homélies | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Partage biblique Jeudi 15 Novembre

Publié dans Partages bibliques, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Messe et Commémoration 11 Novembre 2018

 

 

 

Ecouter l’homélie du 5eme Dim. complémentaire:

Epître St Paul aux Colossiens 3, 12-17

Vous faites partie du peuple de Dieu ; Dieu vous a choisis et il vous aime. C’est pourquoi vous devez vous revêtir d’affectueuse bonté, de bienveillance, d’humilité, de douceur et de patience. Supportez-vous les uns les autres ; et si l’un de vous a une raison de se plaindre d’un autre, pardonnez-vous réciproquement, tout comme le Seigneur vous a pardonné. Et par-dessus tout, mettez l’amour, ce lien qui vous permettra d’être parfaitement unis. Que la paix du Christ règne dans vos coeurs ; c’est en effet à cette paix que Dieu vous a appelés, en tant que membres d’un seul corps. Soyez reconnaissants. Que la parole du Christ, avec toute sa richesse, habite en vous. Instruisez-vous et avertissez-vous les uns les autres avec une pleine sagesse. Chantez à Dieu, de tout votre coeur et avec reconnaissance, des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés par l’Esprit. Tout ce que vous faites, en paroles ou en actions, faites-le au nom du Seigneur Jésus, en remerciant par lui Dieu le Père.

 

Evangile: St Matthieu 13, 24-30

Jésus leur raconta une autre parabole : « Voici à quoi ressemble le Royaume des cieux : Un homme avait semé de la bonne semence dans son champ. Une nuit, pendant que tout le monde dormait, un ennemi de cet homme vint semer de la mauvaise herbe parmi le blé et s’en alla. Lorsque les plantes poussèrent et que les épis se formèrent, la mauvaise herbe apparut aussi. Les serviteurs du propriétaire vinrent lui dire : «Maître, tu avais semé de la bonne semence dans ton champ : d’où vient donc cette mauvaise herbe ?» Il leur répondit : «C’est un ennemi qui a fait cela.» Les serviteurs lui demandèrent alors : «Veux-tu que nous allions enlever la mauvaise herbe ?» — «Non, répondit-il, car en l’enlevant vous risqueriez d’arracher aussi le blé. Laissez-les pousser ensemble jusqu’à la moisson et, à ce moment-là, je dirai aux moissonneurs : Enlevez d’abord la mauvaise herbe et liez-la en bottes pour la brûler, puis vous rentrerez le blé dans mon grenier.»

 

Publié dans Homélies | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Célébration de la Toussaint

 

 

 

 

Ecouter l’homélie de la messe de la Toussaint :

 

Epître: Livre de l’Apocalypse de St Jean (7,2-12)

Et je vis un autre ange qui montait de l’est et qui tenait le sceau du Dieu vivant. Il cria avec force aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de ravager la terre et la mer :  « Ne ravagez ni la terre, ni la mer, ni les arbres avant que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. » On m’indiqua alors le nombre de ceux qui furent marqués au front du sceau de Dieu : ils étaient cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus du peuple d’Israël : douze mille de la tribu de Juda ; douze mille de la tribu de Ruben ; douze mille de la tribu de Gad ; douze mille de la tribu d’Asser ; douze mille de la tribu de Neftali ; douze mille de la tribu de Manassé ; douze mille de la tribu de Siméon ; douze mille de la tribu de Lévi ; douze mille de la tribu d’Issakar ; douze mille de la tribu de Zabulon ; douze mille de la tribu de Joseph ; douze mille de la tribu de Benjamin.

Après cela, je regardai encore et je vis une foule immense de gens que personne ne pouvait compter. C’étaient des gens de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de robes blanches et avec des palmes à la main. Ils criaient avec force : « Le salut vient de notre Dieu, qui siège sur le trône, et de l’Agneau ! » Tous les anges se tenaient autour du trône, des anciens et des quatre êtres vivants. Ils se jetèrent le visage contre terre devant le trône, et ils adorèrent Dieu en disant : «  Amen ! Oui, la louange, la gloire, la sagesse, la reconnaissance, l’honneur, la puissance et la force sont à notre Dieu pour toujours ! Amen. »

 

Evangile :  « Les béatitudes » (St Matthieu 5,1-12)  

Quand Jésus vit ces foules, il monta sur une montagne et s’assit. Ses disciples vinrent auprès de lui et il se mit à leur donner cet enseignement :   

« Heureux ceux qui se savent être pauvres en eux-mêmes car le Royaume des cieux est à eux ! Heureux ceux qui pleurent car Dieu les consolera ! Heureux ceux qui sont doux car ils recevront la terre que Dieu a promise !                                                                               Heureux ceux qui ont faim et soif de vivre comme Dieu le demande car Dieu exaucera leur désir ! Heureux ceux qui ont de la compassion pour autrui car Dieu aura de la compassion pour eux ! Heureux ceux qui ont le coeur pur car ils verront Dieu ! Heureux ceux qui créent la paix autour d’eux car Dieu les appellera ses fils !                                                           Heureux ceux qu’on persécute parce qu’ils agissent comme Dieu le demande car le Royaume des cieux est à eux ! Heureux êtes-vous si les hommes vous insultent, vous persécutent et disent faussement toute sorte de mal contre vous parce que vous croyez en moi. Réjouissez-vous, soyez heureux, car une grande récompense vous attend dans les cieux. C’est ainsi, en effet, qu’on a persécuté les prophètes qui ont vécu avant vous . »

 

Publié dans Homélies | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Partage Biblique Oecuménique N°51

Publié dans Partages bibliques, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

La démarche de Pardon…

 

Ecouter l’homélie du 21ème Dimanche après Pentecôte:

Epître: St Paul aux Ephésiens 6,10-17

Enfin, puisez votre force dans l’union avec le Seigneur, dans son immense puissance. Prenez sur vous toutes les armes que Dieu fournit, afin de pouvoir tenir bon contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres humains, mais contre les puissances spirituelles mauvaises du monde céleste, les autorités, les pouvoirs et les maîtres de ce monde obscur. C’est pourquoi, saisissez maintenant toutes les armes de Dieu ! Ainsi, quand viendra le jour mauvais, vous pourrez résister à l’adversaire et, après avoir combattu jusqu’à la fin, vous tiendrez encore fermement votre position.

Tenez-vous donc prêts : ayez la vérité comme ceinture autour de la taille ; portez la droiture comme cuirasse ; mettez comme chaussures le zèle à annoncer la Bonne Nouvelle de la paix. Prenez toujours la foi comme bouclier : il vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais. Acceptez le salut comme casque et la parole de Dieu comme épée donnée par l’Esprit Saint.

Evangile: St Matthieu 18,23-35

C’est pourquoi, voici à quoi ressemble le Royaume des cieux : Un roi décida de régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait à le faire, quand on lui en amena un qui lui devait une énorme somme d’argent. Cet homme n’avait pas de quoi rendre cet argent ; alors son maître donna l’ordre de le vendre comme esclave et de vendre aussi sa femme, ses enfants et tout ce qu’il possédait, afin de rembourser ainsi la dette. Le serviteur se jeta à genoux devant son maître et lui dit : «Prends patience envers moi et je te paierai tout !» Le maître en eut pitié : il annula sa dette et le laissa partir. Le serviteur sortit et rencontra un de ses compagnons de service qui lui devait une très petite somme d’argent. Il le saisit à la gorge et le serrait à l’étouffer en disant : «Paie ce que tu me dois !» Son compagnon se jeta à ses pieds et le supplia en ces termes : «Prends patience envers moi et je te paierai !» Mais l’autre refusa ; bien plus, il le fit jeter en prison en attendant qu’il ait payé sa dette. Quand les autres serviteurs virent ce qui était arrivé, ils en furent profondément attristés et allèrent tout raconter à leur maître. Alors le maître fit venir ce serviteur et lui dit : «Méchant serviteur ! j’ai annulé toute ta dette parce que tu m’as supplié de le faire. Tu devais toi aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi.» Le maître était fort en colère et il envoya le serviteur aux travaux forcés en attendant qu’il ait payé toute sa dette. »

Et Jésus ajouta : « C’est ainsi que mon Père qui est au ciel vous traitera si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son coeur. » 

 

 

Publié dans Homélies | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Bulletin Quatre Temps N°53

Publié dans Bulletin : Le Quatre Temps, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire