La chapelle St Michel vous informe

La chapelle St Michel et ses religieux vous accueillent et vous invitent à les retrouver en suivant les liens: 

« Horaires des célébrations«  « Présentation de l’Eglise Gallicane » ,

 « Présentation de la chapelle St Michel à Montbrison (Loire) »  

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Partage Biblique Oecuménique N°51

Publié dans Partages bibliques, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

La démarche de Pardon…

 

Ecouter l’homélie du 21ème Dimanche après Pentecôte:

Epître: St Paul aux Ephésiens 6,10-17

Enfin, puisez votre force dans l’union avec le Seigneur, dans son immense puissance. Prenez sur vous toutes les armes que Dieu fournit, afin de pouvoir tenir bon contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres humains, mais contre les puissances spirituelles mauvaises du monde céleste, les autorités, les pouvoirs et les maîtres de ce monde obscur. C’est pourquoi, saisissez maintenant toutes les armes de Dieu ! Ainsi, quand viendra le jour mauvais, vous pourrez résister à l’adversaire et, après avoir combattu jusqu’à la fin, vous tiendrez encore fermement votre position.

Tenez-vous donc prêts : ayez la vérité comme ceinture autour de la taille ; portez la droiture comme cuirasse ; mettez comme chaussures le zèle à annoncer la Bonne Nouvelle de la paix. Prenez toujours la foi comme bouclier : il vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais. Acceptez le salut comme casque et la parole de Dieu comme épée donnée par l’Esprit Saint.

Evangile: St Matthieu 18,23-35

C’est pourquoi, voici à quoi ressemble le Royaume des cieux : Un roi décida de régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait à le faire, quand on lui en amena un qui lui devait une énorme somme d’argent. Cet homme n’avait pas de quoi rendre cet argent ; alors son maître donna l’ordre de le vendre comme esclave et de vendre aussi sa femme, ses enfants et tout ce qu’il possédait, afin de rembourser ainsi la dette. Le serviteur se jeta à genoux devant son maître et lui dit : «Prends patience envers moi et je te paierai tout !» Le maître en eut pitié : il annula sa dette et le laissa partir. Le serviteur sortit et rencontra un de ses compagnons de service qui lui devait une très petite somme d’argent. Il le saisit à la gorge et le serrait à l’étouffer en disant : «Paie ce que tu me dois !» Son compagnon se jeta à ses pieds et le supplia en ces termes : «Prends patience envers moi et je te paierai !» Mais l’autre refusa ; bien plus, il le fit jeter en prison en attendant qu’il ait payé sa dette. Quand les autres serviteurs virent ce qui était arrivé, ils en furent profondément attristés et allèrent tout raconter à leur maître. Alors le maître fit venir ce serviteur et lui dit : «Méchant serviteur ! j’ai annulé toute ta dette parce que tu m’as supplié de le faire. Tu devais toi aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi.» Le maître était fort en colère et il envoya le serviteur aux travaux forcés en attendant qu’il ait payé toute sa dette. »

Et Jésus ajouta : « C’est ainsi que mon Père qui est au ciel vous traitera si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son coeur. » 

 

 

Publié dans Homélies | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Bulletin Quatre Temps N°53

Publié dans Bulletin : Le Quatre Temps, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Célébration Saint Michel Archange

Ecouter l’homélie Messe St Michel :

Epître: Apocalypse de St Jean 1, 1-5

Ce livre contient la révélation que Jésus-Christ a reçue. Dieu la lui a donnée pour qu’il montre à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. Le Christ a envoyé son ange à son serviteur Jean pour lui faire connaître cela.  Jean est témoin que tout ce qu’il a vu est parole de Dieu et vérité révélée par Jésus-Christ.  Heureux celui qui lit ce livre, heureux ceux qui écoutent ce message prophétique et prennent au sérieux ce qui est écrit ici ! Car le moment fixé pour tous ces événements est proche.

De la part de Jean, aux sept Églises de la province d’Asie : Que la grâce et la paix vous soient accordées de la part de Dieu qui est, qui était et qui vient, de la part des sept esprits qui sont devant son trône et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le Fils premier-né, le premier à avoir été ramené d’entre les morts, et le souverain des rois de la terre. Le Christ nous aime et il nous a délivrés de nos péchés par son sacrifice.

Evangile : St Matthieu 18, 1-10

A ce moment, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui demandèrent : « Qui est le plus grand dans le Royaume des cieux ? ». Jésus appela un petit enfant, le plaça au milieu d’eux et dit : « Je vous le déclare, c’est la vérité : si vous ne changez pas pour devenir comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux.  Le plus grand dans le Royaume des cieux est celui qui s’abaisse et devient comme cet enfant. Et l’homme qui reçoit un enfant comme celui-ci par amour pour moi, me reçoit moi-même.
« Celui qui fait tomber dans le péché un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on lui attache au cou une grosse pierre et qu’on le noie au fond de la mer. Quel malheur pour le monde que tous les faits qui entraînent les hommes à pécher ! Ils se produisent fatalement, mais malheur à l’homme qui en est la cause !  Si c’est à cause de ta main ou de ton pied que tu tombes dans le péché, coupe-les et jette-les loin de toi ; il vaut mieux pour toi entrer dans la vraie vie avec une seule main ou un seul pied que de garder les deux mains et les deux pieds et d’être jeté dans le feu éternel.  Et si c’est à cause de ton oeil que tu tombes dans le péché, arrache-le et jette-le loin de toi ; il vaut mieux pour toi entrer dans la vraie vie avec un seul oeil que de garder les deux yeux et d’être jeté dans le feu de l’enfer. »

« Gardez-vous de mépriser l’un de ces petits ; je vous l’affirme, en effet, leurs anges se tiennent continuellement en présence de mon Père dans les cieux ».

Publié dans Homélies | Laisser un commentaire

Partage biblique oecuménique 20 septembre

Publié dans Partages bibliques, Vie de la chapelle | Laisser un commentaire

Mariage Céline & Charles 09 2018

 

 

 

 

 

 

                                      Samedi 1er Septembre, nous avons uni devant Dieu Céline et Charles. Ils étaient entourés de leurs familles et de leurs amis et connaissances. Autour de 230 personnes avec eux pour les accompagner dans ce moment si important de leur vie.

Valentine, leur fille, baptisée en Septembre 2017 au sein de la chapelle, faisait aussi partie de la fête. Du haut de ses 2ans 1/2, elle est restée près de ses parents et a applaudi plusieurs fois pendant la cérémonie. Sa joie était communicative.

L’apéritif qui a suivi nous a permis de rencontrer de nombreuses personnes très intéressées et d’échanger avec elles sur notre Eglise et sur les valeurs gallicanes.

Publié dans Sacrements, Vie de la chapelle | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Prenant cet homme par la main, Il le guérit.

Ecoutez l’homélie 16 eDimanche après Pentecôte:

Epître : St Paul aux Ephésiens 3, 13-21

Par conséquent, je vous le demande, ne vous laissez pas décourager par les souffrances que j’éprouve pour vous : elles vous assurent un avantage glorieux. C’est pourquoi je me mets à genoux devant Dieu, le Père, dont dépend toute famille dans les cieux et sur la terre.  Je lui demande que, selon la richesse de sa gloire, il fortifie votre être intérieur par la puissance de son Esprit, et que le Christ habite dans vos coeurs par la foi. Je demande que vous soyez enracinés et solidement établis dans l’amour, pour être capables de comprendre, avec l’ensemble du peuple de Dieu, combien l’amour du Christ est large et long, haut et profond. Oui, puissiez-vous connaître son amour, bien qu’il surpasse toute connaissance, et être ainsi remplis de toute la richesse de Dieu.

A Dieu qui a le pouvoir de faire infiniment plus que tout ce que nous demandons ou même imaginons, par la puissance qui agit en nous; à lui soit la gloire dans l’Église et par Jésus-Christ, dans tous les temps et pour toujours ! Amen.

Evangile : St Luc 14, 1-11

Un jour de sabbat, Jésus se rendit chez un des chefs des Pharisiens pour y prendre un repas. Ceux qui étaient là observaient attentivement Jésus. Un homme atteint d’hydropisie se tenait devant lui. Jésus prit la parole et demanda aux maîtres de la loi et aux Pharisiens : « Notre loi permet-elle ou non de faire une guérison le jour du sabbat ? » Mais ils ne voulurent pas répondre. Alors Jésus toucha le malade, le guérit et le renvoya. Puis il leur dit : « Si l’un de vous a un fils ou un boeuf qui tombe dans un puits, ne va-t-il pas l’en retirer aussitôt, même le jour du sabbat ? » Ils furent incapables de répondre à cela.

Jésus remarqua comment les invités choisissaient les meilleures places. Il dit alors à tous cette parabole : « Lorsque quelqu’un t’invite à un repas de mariage, ne va pas t’asseoir à la meilleure place. Il se pourrait en effet que quelqu’un de plus important que toi ait été invité et que celui qui vous a invités l’un et l’autre vienne te dire : «Laisse-lui cette place.» Alors tu devrais, tout honteux, te mettre à la dernière place. Au contraire, lorsque tu es invité, va t’installer à la dernière place, pour qu’au moment où viendra celui qui t’a invité, il te dise : «Mon ami, viens t’asseoir à une meilleure place .» Ainsi, ce sera pour toi un honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi. En effet, quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé. »

Publié dans Homélies | Laisser un commentaire

Groupe Gospel

Groupe fort sympathique qui anime les cérémonies avec bonne humeur et professionnalisme. Avec leur accord nous donnons leurs coordonnées

 

 

Publié dans Sacrements, Uncategorized | Laisser un commentaire

l’Esprit et la chair…

Ecouter l’homélie du 14e Dimanche après Pentecôte

Epître: St Paul aux Galates 5, 16-24

Voici donc ce que j’ai à vous dire : laissez le Saint-Esprit diriger votre vie et vous n’obéirez plus aux désirs de votre propre nature. Car notre propre nature a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit a des désirs contraires à ceux de notre propre nature : ils sont complètement opposés l’un à l’autre, de sorte que vous ne pouvez pas faire ce que vous voudriez. Mais si l’Esprit vous conduit, alors vous n’êtes plus soumis à la loi. On sait bien comment se manifeste l’activité de notre propre nature : dans l’immoralité, l’impureté et le vice, le culte des idoles et la magie. Les gens se haïssent les uns les autres, se querellent et sont jaloux, ils sont dominés par la colère et les rivalités. Ils se divisent en partis et en groupes opposés ; ils sont envieux, ils se livrent à l’ivrognerie et à des orgies, et commettent d’autres actions semblables. Je vous avertis maintenant comme je l’ai déjà fait : ceux qui agissent ainsi n’auront pas de place dans le Royaume de Dieu.

Mais ce que l’Esprit Saint produit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur et la maîtrise de soi. La loi n’est certes pas contre de telles choses ! Ceux qui appartiennent à Jésus-Christ ont fait mourir sur la croix leur propre nature avec ses passions et ses désirs.

Evangile : St Matthieu 6, 24-33

« Personne ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra le premier et aimera le second ; ou bien il s’attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. »
« Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas au sujet de la nourriture et de la boisson dont vous avez besoin pour vivre, ou au sujet des vêtements dont vous avez besoin pour votre corps. La vie est plus importante que la nourriture et le corps plus important que les vêtements, n’est-ce pas ?. Regardez les oiseaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’amassent pas de récoltes dans des greniers, mais votre Père qui est au ciel les nourrit ! Ne valez-vous pas beaucoup plus que les oiseaux ? Qui d’entre vous parvient à prolonger un peu la durée de sa vie par le souci qu’il se fait ? « Et pourquoi vous inquiétez-vous au sujet des vêtements ? Observez comment poussent les fleurs des champs : elles ne travaillent pas, elles ne se font pas de vêtements. Pourtant, je vous le dis, même Salomon, avec toute sa richesse, n’a pas eu de vêtements aussi beaux qu’une seule de ces fleurs. Dieu habille ainsi l’herbe des champs qui est là aujourd’hui et qui demain sera jetée au feu : alors ne vous habillera-t-il pas à bien plus forte raison vous-mêmes ? Comme votre confiance en lui est faible ! Ne vous inquiétez donc pas en disant : «Qu’allons-nous manger ? qu’allons-nous boire ? qu’allons-nous mettre pour nous habiller ?» Ce sont les païens qui recherchent sans arrêt tout cela. Mais votre Père qui est au ciel sait que vous en avez besoin. Préoccupez-vous d’abord du Royaume de Dieu et de la vie juste qu’il demande, et Dieu vous accordera aussi tout le reste.

Publié dans Homélies | Laisser un commentaire

A qui irions-nous Seigneur?

En ce temps de Toussaint qui approche la vie et la mort sont intimement liées et nous invitent à replonger en nous-mêmes pour nous questionner sur ce qui fait notre vie, sur le but que nous souhaitons atteindre.

Notre vie suit-elle un chemin qui nous construit? Ou bien est-elle seulement un passage obligé ?
Reposons nous les questions essentielles: Qui suis-je? Où vais-je? Par quels chemins?
En tant que chrétien la réponse à ces questions est celle de Pierre à Jésus lorsqu’il demande à ses disciples:

« Et vous, voulez-vous partir?
A qui irions-nous Seigneur? Tu as les paroles de la vie éternelle.
St Jean 6,67-68
Réponse de Foi qui jaillit de sa Confiance en Dieu.

Notre chemin de chrétien est donc la voie tracée par Jésus, le chemin de l’écoute, de la patience, de la vérité, de la justice, de la prière, de l’attention à chacun … toutes les valeurs humaines qui grandissent l’être humain et le rapprochent de Dieu.

La fête de la Toussaint qui approche est la fête de toutes celles et ceux qui ont été ces témoins vivants et lumineux des valeurs christiques pendant leur vie. Elle est indissociable de la fête du 2 novembre où l’Eglise prie pour les défunts. Cette fête est plus en lien avec le souvenir de celles et ceux que nous avons connus, aimés, et qui sont en route vers la maison de Dieu, dans la tendresse du Père.

Cette année au cours des célébrations de la Toussaint, je vous remercie de bien vouloir porter aussi dans vos prières et confier à Dieu l’âme de Dame Sylvie Teyssot, pilier de notre Eglise, qui a quitté ce monde au cours du mois de Septembre.
Elle a passé sa vie, discrète et efficace, à servir l’Eglise Gallicane et les deux chapelles de Bordeaux et Clérac, épouse et soutien indéfectible auprès de Monseigneur Thierry. Nous perdons aussi avec elle, une Diaconesse de notre Eglise, une écoute bienveillante et pour ma part une amie. En union de prières avec vous Dame Colette +

Publié dans Textes publiés | Laisser un commentaire