“Unissez-vous dans une charité profonde et vraie”

images

Homélie Mp3: Homélie 5e Dim Ap P 2014

Epître: 1, Pierre 3, 8-15

Enfin, ayez tous les mêmes dispositions et les mêmes sentiments ; aimez-vous comme des frères, soyez bienveillants et humbles les uns à l’égard des autres. Ne rendez pas le mal pour le mal, ou l’insulte pour l’insulte. Au contraire, répondez par une bénédiction, car c’est une bénédiction que Dieu a promis de vous accorder quand il vous a appelés.

En effet, voici ce qui est écrit :

« Celui qui veut jouir d’une vie agréable et connaître des jours heureux doit se garder de médire et de mentir. Il doit se détourner du mal, pratiquer le bien et rechercher la paix avec persévérance. Car le Seigneur a les yeux fixés sur les fidèles, prêt à écouter leurs prières ; mais le Seigneur s’oppose à ceux qui font le mal. »

Qui vous fera du mal si vous êtes zélés pour pratiquer le bien ? Même si vous avez à souffrir parce que vous faites ce qui est juste, vous êtes heureux. N’ayez aucune crainte des autres et ne vous laissez pas troubler. Mais honorez dans vos coeurs le Christ, comme votre Seigneur. Soyez toujours prêts à vous défendre face à tous ceux qui vous demandent de justifier l’espérance qui est en vous.

 

Evangile: St Matthieu, chapitre 5

Je vous l’affirme : si vous n’êtes pas plus fidèles à la volonté de Dieu que les maîtres de la loi et les Pharisiens, vous ne pourrez pas entrer dans le Royaume des cieux. »
« Vous avez entendu qu’il a été dit à nos ancêtres : «Tu ne commettras pas de meurtre; tout homme qui en tue un autre mérite de comparaître devant le juge.» Eh bien, moi je vous déclare : tout homme qui se met en colère contre son frère mérite de comparaître devant le juge ; celui qui dit à son frère : «Imbécile !» mérite d’être jugé par le Conseil supérieur ; celui qui lui dit : «Idiot !» mérite d’être jeté dans le feu de l’enfer. Si donc tu viens à l’autel présenter ton offrande à Dieu et que là tu te souviennes que ton frère a une raison de t’en vouloir, laisse là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord faire la paix avec ton frère ; puis reviens et présente ton offrande à Dieu.

 

Ce contenu a été publié dans Homélies, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.